Imprimer

Un peu d'histoire

Publié dans Ma commune

Petite histoire de Bréviandes

Fin du XVIIe siècle

Depuis 1635, des différends opposent la communauté des bouchers de Troyes et les habitants de Sancey et Bréviande, à propos des pâturages (arrêtés et procès 1638 à 1649 Extraits des registres du Parlement).

30 mai 1740

Jean Parisot, charpentier à Bréviande, vend à Nicolas Lefebvre des Chevaliers, seigneur de la Planche, commune de Saint-Léger, un moulin à eau, propre à moudre le blé et ses dépendances, dont 12 arpents de prés, au prix de 1800 Livres, avec rente foncière.

26 mai 1771

Violent incendie sur la commune de Bréviande-Sancey. Les propriétés de 54 particuliers sont détruites. D'après Courtalon, 28 ménages auraient été touchés par l'incendie.

En 1800

L'Almanach du département de l'Aube de l'an IX signale une importante culture de haricots.

Février 1847

D’après un article paru dans un journal local, Napoléon serait passé à Bréviandes et se serait arrêté dans une ferme appartenant à M. Berlet, marchand de chanvre (il se pourrait que ce soit la ferme en ruine après le pont du chemin de fer, sur la droite en allant vers Buchères ?).