Imprimer

Un peu d'histoire

Publié dans Ma commune

Avant la révolution... trois communautés séparées

Avant la Révolution, le territoire de la commune actuelle de Bréviandes était réparti entre 3 communautés d’habitants de l’élection de Troyes.

1) La partie à l’Ouest de la route de bourgogne, dite Bréviandes-Saint-Léger, parce qu’elle était de la paroisse Saint-Léger-Près-Troyes.

2 et 3) La partie au Nord dite Bréviandes-Sancey et Villepart, qui formait deux autres communautés de la paroisse de Sancey, aujourd’hui Saint Julien.

Bréviandes-Sancey était un fief qui appartenait au roi. On y comptait 8 feux vers 1290 et 30 en 1788. Le chapitre Saint-Pierre de Troyes y avait des biens et des droits seigneuriaux. Ce Bréviandes était dit Bréviandes-Villepart en 1789 . C’est peut-être à Bréviandes-Sancey que la famille Rémond eut la seigneurie qui aura été seigneurie engagée. Jean II Rémond, homme d’armes de la compagnie des sieurs de Lautrec, avait la moitié, comme héritier de Jean 1er, son père, conseiller ai bailliage de ma Montage, qui était mort depuis 1504. Jean II avait épousé en 1521 Edmonde Le Chat, fille de Bonaventure Le Chat, seigneur de Marizy, qui se remaria avec Jacques Fait. Pierre Rémond, sieur de Sancey, épousa en 1656 Marguerite dorigny, fille d’Edme et de Charlotte Séguier.

Un violent incendie, le 26 mars 1771, détruisit ou endommagea les propriétés de 54 particuliers. D’après Courtalon, 28 ménages auraient été incendiés.

Bréviandes-Saint-Léger faisait partie de la seigneurie de Cervet, (commune de saint-Léger), qui relevait d’Aumont, dit anciennement Isles ; c’est pourquoi, en 1789, on appelait le fief, Bréviandes-Cervet. Il y avait 87 habitants en 1787.

Ces trois communautés sont devenues communes en 1790 et ont été réunies en 1795.

Les statistiques de l’aube datant de 1878 révèlent que “Bréviandes” comptait, à cette époque :

  • 561 habitants pour 150 maisons.
  • 72 chevaux,
  • 75 voitures à 2 roue, 30 à 4 roues,
  • 1 moulin important (80 quintaux mois),
  • 100 puits,
  • 300 bêtes à cornes,
  • 400 moutons,
  • 25 porcs,
  • 130 fours (15 000 kilos), etc…
  • et Villepart : 70 maisons.